Date de publication: 25/06/2024 | Visites: 276

Le Forum international sur la santé dans toutes les politiques, sous le slogan :  "Ensemble, nous pouvons améliorer la santé des Algériens", organisé conjointement par le Conseil National Economique, Social et Environnemental CNESE, le Ministère de la Santé et l'Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire ANSS, avec l’appui de l'Organisation Mondiale de la Santé OMS, a ouvert ses travaux aujourd'hui, mardi 25 juin 2024, à Alger.

L’objectif visé par l’organisation de ce forum est de présenter aux intervenants nationaux l’approche de l’OMS sur « la santé dans toutes les politiques (HiAP) » et partager des expériences sur les domaines fédérateurs de plusieurs secteurs pour améliorer la situation sanitaire. Ont pris part à cet évènement des représentants de départements ministériels, des institutions consultatives de l'Etat, les collectivités locales, des représentants de la société civile et des organisations internationales, ainsi que des experts internationaux et les médias.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, la présidente du Conseil National Economique, Social et Environnemental CNESE, Rabéa Kharfi, a souligné que la mise en œuvre de l'approche "la santé dans toutes les politiques" nécessite un changement radical de la conception de notre politique de santé et des approches de sa mise en œuvre, de sa gestion et de son financement en tant que service public, en renforçant la coopération intersectorielle et en surmontant les barrières administratives, en renforçant les données et les ressources partagées, et en développant des mécanismes de communication conjoints.

Elle a également souligné la nécessité d'adopter de nouveaux outils et savoir-faire pour évaluer l'impact des politiques sur la santé, la nécessité de fournir des programmes de formation méthodologiques et des ressources suffisantes pour atteindre les objectifs souhaités. De plus, la Présidente du CNESE a insisté sur l’importance de la participation effective des citoyens à la formulation des politiques, notant le rôle du Conseil dans la promotion de ces approches En effet, le CNESE, qui adopte une démarche participative, joue un rôle clé, en réunissant divers acteurs des secteurs publics, des syndicats, du Patronat, des associations et des experts, ce qui contribue à enrichir les débats et à construire des consensus sur de nombreuses questions, y compris celles liées à la santé.

La santé dans toutes les politiques (Health in All Policies : HiAP) est une approche intersectorielle des politiques publiques qui tient compte systématiquement des conséquences sanitaires et des décisions, qui recherche des synergies et qui évite les conséquences néfastes pour la santé afin d’améliorer la santé de la population et l’équité en matière de santé. Elle accroît la responsabilité des décideurs quant à leurs impacts sur la santé, et ce, à tous les paliers d’élaboration des politiques”. (Déclaration d’Helsinki sur la santé dans toutes les politiques 2013 ; OMS).

Plusieurs thématiques sont retenues pour être discutées et étudiées lors de ce forum ; notamment Villes-santé, la sécurité routière, le tabac et addiction aux substances toxi-actives (drogues) et l’obésité.