Le directeur de cabinet à la présidence de la République, M. Abdelaziz KHELLAF, a présidé, jeudi 13 janvier 2022, la cérémonie d'installation du nouveau président du Conseil national économique, social et environnemental, le Professeur Sidi Mohammed BOUCHENAK KHELLADI, en remplacement du Professeur Rédha TIR.
M. KHELLAF a rappelé au début de son discours les missions constitutionnelles du Conseil, tout en saluant le travail accompli par le Pr. Rédha TIR durant son mandat de président, soulignant « qu’il a pris ses fonctions dans une période difficile et il a dû commencer par tout construire, du siège social aux politiques de travail... ». Le directeur de cabinet a, par ailleurs, rappelé le mérite que l’ancien Président qui a eu à "reconstruire cette institution centrale et la replacer dans le système consultatif en matière des affaires sociales, économiques et environnementales, qui sont toutes des questions primordiales d'une grande importance".
D’autre part, le directeur de cabinet a évoqué dans son discours, la méthodologie du travail, qui repose principalement sur : « le passage d’une idée à une politique », soulignant qu'il ne s'agit « pas d’une démarche facile mais d’un processus qui permet leur mise en œuvre ».
Ajoutant que : « Les questions économiques et sociales sont des questions centrales dans toute société, raison pour laquelle elles doivent être présentées de manière innovante qui facilite leur mise en œuvre, ce qui nécessite une coordination entre penseurs et exécutants… ».
Il a également mentionné que le Conseil est "un espace qui implique tous les acteurs de la société afin de réfléchir autour des politiques économiques, sociales et environnementales et s'assurer de leur corrélation avec la politique générale de l'Etat, notamment en ce qui est du programme de Monsieur le Président de la République et ses cinquante-quatre 54 engagements...".
Pour sa part, le Pr. Rédha TIR a présenté les cadres du Conseil au nouveau Président, saluant les efforts qu'ils ont déployés tout au long de la période écoulée, et a présenté les réalisations accomplies par le Conseil, notamment celles liées à l'engagement n° 27 de Monsieur le Président, souhaitant avoir réussi, notamment pour ce qui de :

  • La restitution des capacités du Conseil en tant qu'espace de dialogue et de concertation,
  • La construction d’un think tank économique élaboré grâce à de nouveaux outils technologiques et à la compétence des cadres du Conseil.

Le nouveau Président, le Pr. BOUCHENAK KHELLADI a exprimé sa gratitude au Président de la République pour la confiance qu'il lui a accordée en le désignant à la tête de cette institution, espérant qu'il sera à la hauteur de cette responsabilité. Il a également passé en revue les missions du Conseil, reposant principalement sur l'écoute, ainsi que son rôle consultatif, et la formulation de suggestions et de recommandations prospectives afin d'accompagner le programme de Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid TEBBOUNE, et ce, en s’appuyant sur les compétences des cadres et experts du Conseil qui œuvrent pour la concrétisation de ces objectifs.
Le nouveau Président a en outre mis l'accent sur le travail de terrain, vu son importance dans la transmission des préoccupations de la société à Monsieur le Président de la République et à Monsieur le Premier Ministre.
Pour rappel, Monsieur BOUCHENAK KHELLADI est professeur des universités, docteur d’Etat es-sciences économiques et financières et de Management. Il a été membre du conseil de la Nation au titre du tiers présidentiel, membre du Conseil de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARTP), membre du Conseil National de la Statistique, secrétaire général du ministère de la prospective et des statistiques et secrétaire général du ministère de l’éducation nationale. En mars 2008, «il a été désigné parmi les 2000 intellectuels remarquables du 21ème siècle » pour figurer dans l’Oxford English Dictionary.
Il a été désigné éducateur international de l’année 2005 et 2006 par l’International Biographical Center de l’Université de Cambridge en Angleterre. Le Pr. BOUCHENAK KHLELLADI a eu à mener des activités de recherche et de supervision de thèses et mémoires en post graduation entre autres sur les stratégies d’intégration de la PME dans le processus de développement local et national, sur l’évaluation de l’impact des réformes économiques sur l’entreprise nationale et aussi sur l’impact socio-économique de la déréglementation des télécommunications en Algérie.
Il compte plusieurs publications et communications nationales et internationales à son actif. Le nouveau Président était enseignant chercheur permanent de 1983 à ce jour.