Date de publication: 25/06/2024 | Visites: 164

La Présidente du Conseil National Economique, Social et Environnemental, Rabéa KHARFI, a participé à l'ouverture de la journée d'étude sur les médecines complémentaires intitulée : "Organiser le secteur des médecines complémentaires ". Organisée en partenariat avec l'Université d'Alger2 Abou El Kacem SaadAllah et la Fondation Nationale pour la Promotion de la Santé et le Développement de la Recherche le 24 juin 2024. 

 

Dans son allocution d'ouverture, Mme KHARFI a souligné l'importance que revêtent les médecines complémentaires en Algérie, tout en mettant en avant les efforts fournis dans ce domaine, notamment en matière d'organisation et d'encadrement de cette pratique dans notre pays, dans le but de protéger la santé publique des citoyens en premier lieu.

Mme KHARFI a également souligné l'importance économique des médecines complémentaires en créant de nouveaux postes d’emplois. D’où l’importance de la régulation juridique et scientifique de cette pratique, en conjuguant les efforts des différents secteurs concernés. Cela permettra de se prémunir des risques pouvant résulter de l’utilisation aléatoire des médecines complémentaires.

Cette journée d'étude a connu l'organisation de plusieurs ateliers sur des différentes thématiques qui touchent directement le secteur, déclinées comme suit :


Atelier1-Identifier les médecines complémentaires pratiquées en Algérie.
Atelier 2-Mettre en place un cadre juridique pour organiser ces pratiques.
Atelier 3-Mettre en place des formations adéquates pour les MC pratiquées en Algérie.
Atelier 4-Evaluer les retombées économiques d’une telle politique