La protection sociale devient de plus en plus importante dans les politiques de développement pour plus d’une raison. D’abord, elle est perçue comme étant un ensemble intégré de mesures conçues pour garantir à tous ; l’accès à un revenu de base, l’accès à l’éducation, aux services de santé, services sociaux de base, de sécurité alimentaire, de logement et autres domaines définis en fonction des priorités nationales 1 (ONU, 2009). Le champ de la protection sociale peut être décliné selon quatre composantes : (1) Assistance sociale, (2) Assurance sociale, (3) Marché de travail et (4) Service sociaux. Avec ses composantes, la protection couvre toutes les vulnérabilités auxquelles les personnes peuvent être confrontées durant tout leur cycle de vie